A l’initiative du Rotary de Waterloo, Sun Child naît sous le nom de Fonds Georges Kamp asbl, en reconnaissance à l'un de ses anciens présidents décédé des suites d’un cancer.

Son but : l’aide financière aux enfants atteints de cancer et de leucémie.

Depuis, Sun Child n’a cessé d’évoluer, d’étendre ses activités, d’ouvrir sa porte à d’autres pathologies, d’apporter son soutien au plus grand nombre d’enfants gravement malades et à leurs familles.

Charlotte Beeckmans se lance dans une aventure merveilleuse, celle d'accompagner les enfants gravement malades issus de milieux défavorisés.

Elle organise le Transport des enfants vers les lieux de soins, lance les Babouchkas, Babouchkos et s’associe au Sparadrap Circus.

Elle y ajoute : recherche de logement, de meubles, de vêtements à bas prix, ou encore aide à la rédaction de courriers, déchiffrage de formulaires officiels et accompagnement pour des démarches administratives.

Sun Child bénéficie du soutien de la COCOF et collabore avec la Fondation contre le Cancer.

Sun Child décide de consacrer le tiers de ses ressources financières à soutenir également les enfants atteints de maladies chroniques sévères et leurs familles.

Comme leurs objectifs sont communs et leurs actions complémentaires, Sun Child et Prendre un enfant par la main envisagent d’unir leurs efforts.

C’est chose faite et Sun Child devient, en Belgique, une des plus importantes œuvres d'aide à l'enfance.

Si les volontaires, à l’origine de la création de Sun Child n’ont perdu ni énergie ni enthousiasme, l’importance d’une relève jeune et motivée s’impose pour garantir la pérennité de l’association.

Les anciens et les jeunes collaborent au changement et assurent le futur de Sun Child. L’expérience et la jeunesse réunies pour donner un souffle nouveau, en phase avec la réalité d’aujourd’hui et de demain.

Grâce au soutien de la Fondation Contre le Cancer, Sun Child finance l'ASBL Bulle de Sens et permet aux enfants gravement malades de s'ouvrir à l'art thérapie.